• Johann E. Walz

La Bresse


Hello cher Lecteur, chère Lectrice !

On passera par ici aussi!

Aujourd'hui, je te propose de découvrir d’autres endroits du massif des Vosges, dans le secteur de La Bresse. Je te présente et suggère dans cet article, quelques points de vue au dessus de la ville ainsi qu’une visite des lacs tout à coté, tels que le lac des Corbeaux et celui de Lispach!


Les destinations et lieux d’intérêt à visiter dans le coin sont trop nombreux pour s’y ennuyer… Aussi, que l’on compte passer des vacances dans la région ou s’y rendre le weekend en mode découverte, il est bon de faire une liste dont en voici quelques exemples : Les sommets du tracé GR5 tels que le Batteriekopf, Rothenbachkopf, Rainkopf, Kastelberg, Hohneck, Petit Hohneck, la réserve du Tanet-gazon du Faing...



... Et les lacs de part et d’autre de ce tracé: lac de Kruth-Wildenstein, lac de Blanchemer, lac de la lande (Station de ski La Bresse-Hohneck), lac de Retournemer, lac de Longemer, lac de Lispach, lac de Gerardmer, lac d’Altenweiher, lac de Fischboedle, lac de Schiessrothried, lac Vert, lac des Truites (ou du Forlet), lac Noir, lac Blanc



Pour entamer la visite, je te propose un premier arrêt du coté nord de la vallée, quelque part au dessus de la carrière, à La Tête du Chameneau (967 mètres) (On se gare ici : 48° 0'57.07"N et 6°52'7.35"E). De là, tu auras une vue imprenable sur la vallée, la ville, le domaine skiable du Brabant pile en face ainsi que sur les sommets et forêts environnants.

A La Bresse même, on trouvera de superbes gîtes et chalets, de belles boutiques d’artisans, au moins une chèvrerie, des restaurants et auberges, la Clairière aux Cabanes (dans les arbres ndlr), un camping ou un parc aventure... En visitant les hauteurs, le trajet nous mène par le centre de La Bresse. Je t’invite bien sûr à y faire halte et visiter !

La ville, qui occupe la partie haute de la vallée de la Moselotte, est connue pour ses activités montagnardes et ses stations d’hiver, telles que la station de ski du Brabant au sud de la ville, ainsi que la station de Gerardmer au nord et celle de La Bresse-Hohneck à l’est. De tout le nord-est de la France, cette dernière est la plus haute (1350 mètres au sommet du Kastelberg) et la plus grande. On y trouve même une école de ski & snowboard pour petits et grands ! Bien sûr, il y a toute une liste de stations nordique & fond dans la région…

Sur le télésiège, au domaine skiable de La Bresse-Hohneck

En arrivant au dessus de la vallée par le Col de Grosse Pierre, on trouvera une école de trial .

Quand aux randonnées, qu’elles soient pédestres ou en VTT, les sentiers sont innombrables ! L’Office de tourisme de La Bresse, situé dans le Complexe Piscine-Loisirs de la ville, permet de se renseigner plus facilement sur les activités été/hiver tout en assurant des services divers et fort utiles.



Plein sud cette fois, pour un autre point de vue notable et justement proche de la station de ski du Brabant et de son auberge.



J'ai adoré! Roule-t-il encore? Je veux faire un tour là-dessus!

En empruntant le chemin qui pars du bas des pistes et les traversent, tu pourras découvrir un point de déco de parapente...

Un vol au dessus de la ville?


Au bout du sentier, le point de vue de La Roche de Minuit (952 mètres).

La Roche de Minuit, qui surplombe de la ville
A l’est se trouve le Moyenmont (969 mètres) et le point de vue de La Roche Beuty (836 mètres).




Depuis la Roche Beuty au Moyenmont






Pour la suite, on se dirige vers le lac des Corbeaux, à 2 km au sud-est du centre-ville (on se gare ici : 47°59’37.14’’N et 6°54’20.87’’E). Ca passe en voiture, le parking est grand, et le Chalet du Lac permet de se restaurer !


Le lac, perché à 887 mètres d’altitude, mesure 600 mètres de long pour 200 de large. Sa profondeur est de 27 mètres et sa superficie de 10 Ha. Son eau fournit du courant à la ville puisqu’elle alimente une des centrales hydroélectriques de la Régie municipale d’électricité de La Bresse. Il est tout à fait possible de faire le tour du lac par le chemin qui le borde et ainsi profiter d’une agréable balade, même avec poussette ! Des bancs y sont aménagés sur le pourtour. Les plus sportifs désireux de profiter des hauteurs peuvent se rendre à La Roche qui surplombe le lac à environ 1100 mètres. Il te faut pour ça prévoir de bonnes chaussures et prendre garde au terrain fortement rocailleux sur une grande partie de la montée.

Reflets sur le Lac des Corbeaux
Souvenir des pistes de La Bresse-Hohneck

Puisque je t’ai parlé du lac de Lispach, je tiens à t’en donner un aperçu. Deux routes sont possibles : reprendre par le centre-ville et poursuivre par la Route de Lispach, ou bien bifurquer à droite une fois arrivé dans le vallon pour emprunter la Route de Vologne. Cet itinéraire-ci te fera passer devant la station de La Bresse-Hohneck au bas du Lac de La Lande.




Une fois au Col des Feignes Sous Vologne, il suffit de prendre la Route de Lispach à gauche pour atteindre le fameux lac peu après. Face à celui-ci tu trouveras le domaine skiable de La Bresse-Lispach ! (on se gare ici: 48°3'10.31"N et 6°56'53.74"E)





Le tour du lac est estimé à 3 km pour 1h30mn. Le sentier est aménagé par des passerelles en bois ainsi que des panneaux pédagogiques très explicites sur la faune, la flore locale et les tourbières. L’Office du Tourisme propose même une visite guidée du site!

Les passerelles parcourent tout le tour du site
Culture générale

Le lac se trouve dans une cuvette glaciaire d’altitude à 909 mètres d’altitude. Sa profondeur n’est que de 9 mètres et sa superficie de 12 Ha. En amont la tourbière est plutôt sèche tandis qu’elle se trouve humide voir submergée en aval. Une ancienne mine de cuivre se trouve à 10 mn au nord du lac. Le circuit est facile, le dénivelé faible à nul. Eté comme hiver, il offre de magnifiques vues et paysages selon la lumière.


Le premier barrage fut érigé en 1914 pour alimenter les usines de tissage et les scieries de la vallée du Chajoux en aval, et fut amélioré en 1943. Un autre fut érigé en 1948 moins de 2 km plus bas au lieu dit La Ténine. Aussi, si tu as pris la route depuis La Bresse, tu auras obligatoirement aperçu ce plan d’eau au passage, sur la gauche de la route. En 1961 fut mis en service le barrage de Lispach. L’utilisation des eaux fut stoppée en 1990, ce qui stabilisa le niveau du lac, et à permis de se développer un petit écosystème autour de ce lieu. Les divers panneaux pédagogiques autour du lac enseignent la formation et la vie des tourbières ainsi que des autres espèces y ayant élu domicile.



En face, les pistes du domaine skiable de La Bresse-Lispach

Cette journée de balades et découvertes semble plutôt bien remplie. Mais s’il te reste du temps et de l’énergie, je t’invite à découvrir un autre lieu… A moins de 15 km en voiture au nord de La Bresse, via le Col de Grosse Pierre, se trouve Gerardmer et son lac (663 mètres).




Pour finir la journée, tu apprécieras sans doute un coucher de soleil au bord du lac, ou à l’observatoire de Mérelle (897 mètres) ? (On se gare ici : 48°03'39.8"N et 6°50'37.9"E)


L'endroit est presque comme un secret caché. Construit en 1964 par les Scouts de France, l'escalier en colimaçon composé de 85 marches ne permet pas d'acueillir plus de 4 personnes (question de place et de poids). Le sentier est certes rocailleux mais facile d'accès.


Plus loin se trouve la cascade du même nom qui alimente le lac de Gerardmer.



Quoi qu’il en soit, je te souhaite tout le plaisir possible lors de ces différentes découvertes, et n’oublie pas de me donner ici ton impression !