• Johann E. Walz

Le Lac Blanc à Orbey, Alsace (Massif des Vosges)

Mis à jour : févr. 11

Hello cher Lecteur, chère Lectrice!


Le Lac Blanc vu depuis la crête du Gazon du Faing

Aujourd'hui, je te propose de découvrir un des lacs du massif des Vosges, situé en Alsace, sur la commune d'Orbey: Le Lac Blanc, au nord du Lac Noir.


Cette fois-ci, je n'ai pas fait les choses seul: je suis accompagné de Marion (alias Madame Voyage), amie photographe, ainsi que sa petite Nova, berger Australienne de six mois! Mieux encore, puisqu'elle vient d'acquérir son premier van aménagé elle souhaite y passer la nuit! Nous ne sommes donc pas préssés par un impératif de temps, et aurons en prime une vue des environs au petit matin!

Le lac Blanc et ses couleurs d'automne.

L'endroit est fortement fréquenté les weekends, aussi je te conseille, si tu le peux, de bien choisir ton jour de visite! Pour y accéder, nous venons par la route des crêtes pour emprunter la D48 au Col du Calvaire. Puis on descend en longeant le lac visible sur la droite. Regarde d'abord la route, tu auras tout le loisir d'apprécier la vue quelques centaines de mètres plus loin, après t'être garé sur le parking, en face ou à coté du restaurant "Le Mille Mètres".

(on se gare ici: 48°07'30.54"N - 7°05'46.00"E )


Le rocher Hans

Le Lac Blanc, qui occupe un ancien cirque glaciaire, est dominé par un rocher appelé le Château Hans, surmonté lui-même d'une statue de la Vierge. Une légende veut qu'il fut autrefois un château occupé par un cruel seigneur terrorisant la population. L'endroit est un site très sympa, pratiqué par une école d'escalade. Autour du lac en hiver, des cascades de glace pouvant atteindre cent mètres se forment et offrent la possibilité de pratiquer la grimpe sur glace! Le lac tient son nom du sable cristallin qui en tapisse son fond. Les rocs sur tout son pourtour ont cette même couleur blanche. Sa superficie est de 25 hectares pour 72 mètres de profondeur, et vu du ciel il a la forme d'un triangle.

Le Lac Blanc offre aussi la possibilité d'autres activités puisqu'il dispose d'une station de sports d'hiver: Ski alpin et de fond, raquette à neige et luge sont choses communes. Pour l'été, on ira au parc aventure, au paint-ball par exemple... A moins que tu ne préfère emprunter le sentier "pieds nus" en pleine nature? On trouvera aussi un bureau des accompagnateurs en moyenne montagne et depuis 2007, le premier Bike Parc du massif!

Le lac est entouré de chemins de rando balisés par le Club Vosgien. On y trouve 3 sentiers de Grande Randonnée: le GR 5, le GR 531 et le GR 532. Pour info, le GR 5 fait 2600 Km, de la Mer du Nord aux Pays-Bas (Bergen op Zoom) à la Méditerranée (Nice)!


Un sentier autour du lac...

Si les Lacs Blanc et Noir sont liés, ce n'est pas seulement par les sentiers mais aussi par la conduite d'eau qui les lient: une centrale hydroélectrique située 120 mètres en aval, au Lac Noir, permet la production d'électricité par turbinage. L'eau provient du Lac Blanc en heures pleines, et est pompée du Lac Noir en heures creuses pour remplir le Lac Blanc. La centrale fut construite entre 1928 et 1933 par René Koechlin et fut la première Station de Transfert d'Energie par Pompage/turbinage (STEP). Elle fournie une puissance de 80 mégawatts. Un panneau donne quelques informations sur le site, juste avant d'entamer la montée.



Bonne nouvelle, pour ce tracé on peut passer par les hauteurs et ainsi avoir droit à un magnifique panorama! Mais avant, bien sûr, il faut grimper un peu!

Pour faire cette rando depuis le parking (1058 mètres d'altitude), nous décidons d'entamer la raide montée vers le château Hans (rond rouge avec centre blanc). De bonnes chaussures, de préférence hautes histoire de limiter les foulures et à crampons, sont conseillées: le sentier est très rocailleux, certains endroits peuvent êtres glissants, on y trouve

des escaliers, et il faudra parfois marcher de rocher en rocher. Rien d'insurmontable, nul besoin d'être bon en escalade, mais il faut à l'une ou l'autre reprise enjamber et se tenir aux garde-corps. Le dénivelé depuis le parking jusqu'au rocher est d'un peu plus de 85 mètres, donc ne te presse pas: chacun son rythme.


le rocher de la Vierge ou château Hans.

Arrivé au Château Hans (1144 mètres), il faut emprunter l'escalier pour avoir une meilleure vue de la roche surmonté par la Vierge, et du lac en contrebas. Ensuite, la monté est moins raide mais encore rocailleuse: il te faudra passer d'une pierre à l'autre en prenant soin de ne pas glisser. Un peu plus haut, un embranchement te permettra d'atteindre le Lac Noir via le sentier de gauche. Par la droite, un sentier permet de faire le tour du Lac Blanc par les hauteurs: c'est celui que nous empruntons. A noter qu'un peu plus haut (1288 mètres) se trouve la source du lac.


Au dessus du sentier, un peu à l'ouest, se trouve le GR 5 ainsi que la réserve naturelle de Tanet - Gazon du Faing ou les Hautes Chaumes. Elle fait partie des Réserves Naturelles de France (RNF). Tu pourras ici avoir un beau point de vue sur le versant vosgien de la crête.

Quelques pas vers l'ouest sur ce sentier des Hautes Chaumes, et nous passons dans le département des Vosges!

Nous n'avons aperçu que peu d'oiseaux et autres animaux. Ceci dit, il faut savoir que la zone en abrite une grande variété, dont le Grand Tétras (qui n'est autre que l'emblème des Hautes Vosges) qui est l'espèce la plus menacée. Si tu souhaites observer et/ou photographier les oiseaux et autres animaux, le mieux est de se rendre sur les lieux très tôt, de préférence à un

Face au département des Vosges.

moment de la semaine peu fréquenté. Il se pourrait alors que les Chamois fassent leur apparition, surtout dans les terrains accidentés au dessus du lac. les cevidés n'y seraient pas rares non plus! Pour l'histoire, le mot "Tanet" est le nom germanique du Sapin. "Gazon" est le nom des pelouses d'altitude telles les chaumes et "Faing" désigne les zones humides telles les tourbières. Des lieux qu'il est intéressant de visiter à différents moments de l'année, car à chaque saison ses couleurs!

Donc, nous voici sur la Crête du Gazon du Faing. A partir d'ici, ce n'est plus que de la descente, plutôt douce. Pas de garde-corps, donc gare aux bords: en dessous, c'est les falaises! Mais avant de poursuivre, nous autres photographes prenons tout le temps nécessaire aux prises de vue, en plus du casse-croute.

Marion en pleine session photo!

Toi aussi, tu apprécieras d'avantage l'endroit et sa superbe vue pendant ton pique-nique! Un peu plus au nord-est du lac, se dessine le Col du Calvaire et son centre de vacances, ainsi que l'école d'escalade. Sur la droite, le fameux rocher-Château Hans ainsi que le parking et le restaurant d'où nous venons.

Le col du Calvaire et le centre de vacances à gauche, l'école de ski au centre.

Une partie de forêt et buissons sur la crête.

Superbes et vénéneux!

Le sentier longe le GR 5 (rectangle rouge) pour le rejoindre sur une courte partie du tracé. Ensuite, il faut suivre le Sentier Freppel (rectangle jaune puis à nouveau rond rouge avec centre blanc), afin de longer le lac. Arrivés en bas, nous avons décidé de nous poser sur les rochers blanc tout au bord de l'eau. Je t'invite à imiter l'idée pour mieux voir le cirque du lac et apprécier une autre vue magnifique!

Le cirque du lac Blanc et ses berges de roches blanches.

Nova profite d'une pause!

Le niveau du lac devrait atteindre cet endroit, sous les arbres.

Marion, dans "La petite sirère"...

Les rives du lac, sa végétation automnale...

Depuis la plage de rochers, nous rejoignons le Sentier Freppel assez facilement. Il se situe entre la route empruntée pour venir depuis le col du Calvair et la rive du lac. Nous sommes en automne (mi-octobre) et la flore environnante, en plus du soleil qui rase la crête, nous révèlent de magnifiques couleurs et reflets et ce tout au long du sentier jusqu'au parking!

Le sentier Freppel qui longe le lac Blanc.


Après une nuit passée en Van (Merci Marion!) et un café, c'est sous un ciel tout bleu que nous retrouvons le lac. Puisque le jour se lève à l'est, et donc au sud-est du lac encette période, il n'y a qu'au matin que les parois rocheuses du lac sont en pleine lumière. Le versant du rocher-Château Hans est toujours dans l'ombre, mais le reste du pourtour du lac est ensoleillé contrairement à la veille !

Nous profitons de cette matinée pour nous balader sur la route macadamisé qui longe une partie du plan d'eau, juste en dessous du rocher à la Vierge. Le chemin termine en cul-de-sac sur une porte de métal: c'est ici que le raccord entre le Lac Blanc et le Lac Noir fut mis en place, et cette voie d'accès sert à l'EDF.


Avant de partir, s'assoir sur la berge près de l'eau semble être la bonne chose à faire. En face, les falaises et la Crête du Gazon du Faing. Je me dis qu'il me serait plaisant de revoir le paysage de là-haut, en hiver cette fois.


En attendant, je profite de chaque instant pour aimer l'endroit. L'air est calme, pas trop frais. Contrairement à la veille, pas de vent ni un bruit sinon celui des petites vagues qui viennent frotter les cailloux de la plage. Lors de cette petite randonnée, j'ai oublié tout le reste et me suis senti libéré de beaucoup de choses. Je me dis être chanceux. J'espère que la même sensation te viendra à toi aussi.


Je te souhaite belle découverte, et n'oublie pas de me donner ici ton impression!

126 vues